Le Mas de Valbrune est né, en 2006, de la volonté de restaurer la vinification en cave particulière sur la propriété familiale. Créée dans les années 50, l’exploitation familiale est historiquement implantée sur les terrasses alluviales de Tressan et de Popian. Mais depuis la fin des années 1980, la production de ces 40 ha est vinifiée en Cave Coopérative. Jean-Pierre VAILHE, qui a repris l’exploitation des vignes, et qui se souvient de la dernière vinification au caveau souhaite re-gouter au métier de vigneron.

En 2004, il découvre le vignoble de Cabrières, adossé à l’emblématique Pic de Vissou. Il est séduit par ces coteaux schisteux et perçoit immédiatement le potentiel viticole de cette petite vallée noyée dans un océan de verdure et de garrigue.

Entre 2004 et 2006, il achète 7 ha de vignes sur ce terroir, avec la volonté de recréer une cave particulière. Il entreprend un lourd travail de préparation du sol et de replantation. Deux tènements sont constitués, à 150 m et 120 m d’altitude, constitués de Syrah, Carignan, Cinsault, Grenache Noir et Clairette. Une parcelle de Cabernet Sauvignon et, récemment, de Grenache Blanc, issues de l’exploitation familiale et situées sur les terrasses anciennes résiduelles de l’Hérault, complètent ce parcellaire.

Les vignes sont conduites en gobelet traditionnel, pour les Cinsaults, les Carignans et les Grenaches anciens. Les parcelles les plus récentes sont palissées sur deux fils. La charge de raisin est maîtrisée, tout d’abord, grâce à une taille réduisant la fertilité des ceps, puis, elle est ajustée l’été, grâce à une vendange « en vert ». La meilleure maturité est recherchée pour les vendanges, qui sont réalisées, soit mécaniquement, soit manuellement. Le travail mécanique du sol est privilégié, pour une production en lutte raisonnée.

L’ancien chai de vinification est constitué de cuves béton et de foudres de grandes capacité. Ce matériel n’est pas adapté à la volonté du vigneron, qui préfère mettre à profit un ancien corps de bâtiment, organisé autour de la maison du « Payre », pour créer un chai plus adapté aux techniques de vinification et aux savoir-faire modernes. Les anciennes écuries de l’exploitation, ainsi que le « magasin », jadis destiné à l’expédition de raisin de table, sont mis a contribution. Un petit chai à barriques est reconverti en salle de presse.

Le matériel de vinification se compose :

· d’une table de tri manuel,

· d’un érafloir mécanique, qui sépare rafles et vendange

· d’une pompe « queue de cochon », qui transporte la vendange fraîche, tout en conservant sa qualité

· d’un pressoir à membrane

· de cuves de petite capacité, en polyester à chapeau flottant, pour la vinification et l’élevage

· de drapeaux réfrigérants pour contrôler la température de vinification

En 2006, le Mas de Valbrune produit sa première cuvée ! En 2014, six cuvées constituent la palette des vins produits au domaine.

La végétation Méditerranéenne (chêne vert, arbousier, ciste blanc et bruyère) est un écrin naturel de couleurs et de senteurs. Les vins d’ici sont des vins « de Paysage », et de Terroir, … une vraie invitation à la découverte…