Making-of du Rosé au Mas de Valbrune

Il n’est plus nécessaire de vous présenter le “Rosae Rosam”, notre Rosé “made in Sud”: une couleur étonnante, une rondeur suave et un concentré de soleil éclatant… bref un Rosé idéal pour éclairer votre table… tout autant que votre apéritif…

Mais attention ! “Rosae Rosam” est un Rosé gastronomique ! Il saura tout aussi bien se tenir sur un repas, qu’autour d’une piscine !

Pour vous permettre d’encore mieux connaître “Rosae Rosam”, nous vous proposons de vous raconter un peu de son histoire..

Tout d’abord, “Rosae Rosam” est un assemblage subtile de Cinsault, de Syrah et de Grenache. Les grappes sont vendangées manuellement et sont immédiatement pressées au pressoir pneumatique.

Sous le pressoir, le jus est récolté, sous atmosphère carbonique (pour éviter l’oxydation) dans une mée (la cuve inox, de forme rectangulaire, qui se situe sous le pressoir). le jus ainsi obtenu est du pur jus de raisin, qui ravit les enfants de la maison : ils s’en délectent tant qu’ils peuvent, avant le début des fermentations !

Le jus est ensuite remonté, par un pompage, vers la cuve à chapeau flottant, dans laquelle il subira la fermentation alcoolique.

Au démarrage des fermentations, la température de la cuve est régulée grâce à des “drapeaux” réfrigérants, plongés dans la cuve, et régulés par un groupe de froid. Le suivi de la vinification se fait grâce au mustimètre (qui mesure la densité) et au thermomètre (qui permet de contrôler la température du moût).

Après la fermentation, au cours de l’élevage, le Rosé est maintenu sur lies. Il sera bâtonné régulièrement, pour remettre en suspension ces lies et développer l’aromatique du vin. C’est cette pratique qui donnera au “Rosae Rosam” son onctuosité, son opulence et sa longueur en bouche… qui en font un Rosé d’apéritif, mais également un Rosé gastronomique, pour accompagner les repas, bien au-delà de l’été!

Praesent mattis accumsan adipiscing dolor Aenean felis justo sed Curabitur Sed